Compte rendu de la réunion amicale Corse/PACA du 20 mars 2011

« De la truffe à la queue »

Cela aurait pu être le nom de cette réunion régionale.

Sylvie Garsin vient de reprendre une délégation qui depuis 11 ans n’a perdu que 90% de ses adhérents. Cependant, un signe de renouveau souffle sur le C.A.T.E. depuis quelques mois et amène un vent de fraîcheur.

Pour Sylvie Garsin, aidée de Josiane Bertogliati, l’affaire n’était pas simple et pourtant, tout était parfait !
Le choix du lieu, magique, le Domaine de Garandeau a offert une ambiance festive, et le temps splendide n’a rajouté qu’à la bonne humeur des participants. Éole, qui voulait défier l’organisatrice et qui balayait la campagne quelques heures auparavant a été dompté par nos deux femmes à poigne et ce, afin de nous donner la journée de printemps tant méritée… C’était le 20 mars.

De la truffe, il fallait en avoir pour débusquer les sangliers de la campagne environnante. Ceux qui connaissent Nicole Mathieu et son équipe, savent que la besogne a été rondement menée. Tous ont mis du cœur à l’ouvrage, « même pas peur des gros cochons ! ».

Il en fallait encore de la truffe pour entreprendre l’exploration olfactive du cavage au milieu des odeurs de fumier… Ainsi, sous la houlette de Jean-Michel Tabard, on a vu nos terriers gratter, rouler leur tête dans les trous de rabasse et, les plus acharnés, chaparder le précieux carpophore pour le bouloter ! Des écossais en adéquation avec Alexandre Dumas qui disait :  « Vous avez interrogé les savants, leur demandant ce que c’était ce tubercule, et après deux mille ans de discussion les savants vous ont répondu comme le premier jour : « Nous ne savons pas. » Vous avez interrogé la truffe ellemême et la truffe vous a répondu : « Mangez-moi et adorez Dieu !» ». (…)

Voilà enfin le moment de décortiquer nos compagnons de la truffe à la queue. Hé oui, car confirmations et tests de caractères ont rythmé cette matinée, et dans l’ensemble, ils étaient vraiment mignons nos Ecossais. Les TC se sont passés dans les meilleures conditions, tant les chiens étaient à l’image de leurs propriétaires, à savoir, COOL ! A ce titre, mentions spéciales aux propriétaires du Skye et des 3 Cairn présents à cette journée, tous ces chiens sauvés de l’abandon et qu’il a fallu sociabiliser avaient un comportement irréprochable ! Ainsi on a vu des Scottish so british, des westies dynamiques, des Cairn audacieux et un Skye doux comme un agneau ; tous étaient dans une belle harmonie.

Ceci nous a amené tout naturellement à l’instant tant attendu… Encore une histoire de queue, mais cette fois-ci, celle de notre maître queux qui nous a régalé, de l’apéritif au repas, de quelques spécialités provençales… Moment durant lequel Sylvie et Josiane (qui commençaient à avoir sérieusement les fémurs qui leur rentraient dans les clavicules…) ont eu la gentillesse de remettre des souvenirs à l’ensemble des participants.

Et l’après-midi me direz-vous ? Comme Nicole Mathieu et son équipe voulait encore en découdre auprès des sangliers avec ceux qui n’avaient pas eu le temps de passer le matin, les voilà repartis pour de nouvelles aventures.

Jean-Michel a continué l’apprentissage auprès de nos rabassiers en herbe, sous le regard médusé de 2 paons logés dans un pin maritime,  désabusés et courroucés de s’être fait débusquer par nos terriers.

De cette journée, je ne pense pas mentir en affirmant qu’il n’y a eu de jolies rencontres, un bel unisson entre particuliers et éleveurs, en somme, un bien agréable moment à très vite renouveler.

Merci à tous ceux qui vont envoyer des photos et à ceux qui l’ont déjà fait. Nous préparons une surprise aux membres de la délégation Corse/PACA  du C.A.T.E.

Sylvie Goyenèche.