Tout sur les expositions

Les sociétés canines régionales et le club de races, en l’occurrence le C.A.T.E. Club des amateurs de terriers d’Ecosse, organisent de nombreuses expositions aux quatre coins de la France où nombre de Terriers d’Ecosse, les cinq races confondues, sont présents. Les habitués les appellent de façon générique  » les expos de beauté  » alors qu’il s’agit bien plus de conformité au standard, la « beauté » étant une notion très subjective et fluctuante, souvent liée au toilettage qui n’est pas une « qualité » transmissible d’une génération à l’autre…

Ces manifestations sont organisées sous la tutelle de la Société centrale canine (S.C.C.) et n’ont rien à voir avec les « foires aux chiens ».

Utilité : 
Les chiens sont examinés et jugés, peut-être classés et peuvent obtenir un qualificatif, voire un titre. Plus il y a de chiens en compétition, plus le qualificatif obtenu a de l’importance. Les récompenses décernées lors des Nationales d’élevage, Spéciales de race ou expositions de Championnat sont les plus appréciées des propriétaires à la recherche d’un géniteur.
Déroulement
Les chiens sont inscrits dans différentes « classes » en fonction de leur âge. Le juge vérifie si la morphologie du chien est conforme au standard de la race : taille, couleur et texture du poil, type, démarche, dentition, sociabilité… effectue un classement et attribue éventuellement un « qualificatif », voire un « titre ». Les terriers doivent être inscrits plusieurs semaines à l’avance auprès de la société organisatrice ou via l’internet sur « Cédia ».

LES DIFFERENTS TYPES D’EXPOSITIONS

Les expositions canines nationales :
Elles sont ouvertes à toutes les races. Lors de ces expositions, les juges peuvent délivrer, pour chaque race et chaque sexe représentés, un Certificat d’aptitude de conformité au standard – C.A.C.S.

Les expositions canines internationales :
Ouvertes à toutes les races, elles sont organisées par les « canines régionales ». Dans ces manifestations, les juges peuvent attribuer, pour chaque race et chaque sexe représentés, un Certificat d’aptitude de conformité au standard – C.A.C.S. et un Certificat d’aptitude au championnat international de beauté – C.A.C.I.B.

Les régionales d’élevage (R.E.) :

Elles sont organisées par le C.A.T.E. Club des amateurs de terriers d’Ecosse. Elles ne concernent donc que les 5 races de terriers d’Ecosse et permettent de les faire confirmer, classer, de leur faire attribuer le titre de « Meilleur de race » et de concourir pour le titre de « Champion Club ». Les résultats obtenus en « régionale » comptent pour progresser dans la grille de cotations et sont très importants compte tenu du nombre de chiens présents.

Les spéciales de races :
A l’occasion d’expositions nationales ou internationales, le club de races décide que les terriers d’Ecosse seront jugés dans une « spéciale de races » par des juges choisis par le C.A.T.E.  Il s’agit pour le club de réunir le plus grand nombre possible de participants pour promouvoir les races et faire connaître le club. Les résultats obtenus en « spéciale » entrent en ligne de compte dans la grille de cotations et ont une grande valeur du fait du nombre de chiens présents. Lors des « spéciales », le Certificat d’aptitude de conformité au standard – C.A.C.S. et le Certificat d’aptitude au championnat international de beauté – C.A.C.I.B. peuvent être attribués, pour chaque race et pour chaque sexe. Un C.A.C.S. obtenu lors d’une « spéciale de race » peut permettre d’obtenir le titre de Champion de France de conformité au standard, sous condition que le chien remplisse les autres critères demandés par le club de races.
Le C.A.T.E. organise, en moyenne, une douzaine de « spéciales » par an.

Les Nationales d’élevage (N.E.) :
Organisées une fois par an par le club de race, ce sont les expositions les plus importantes pour les races dont s’occupe le club qui choisit les juges qui vont examiner et classer les chiens. Comme dans les expositions nationales, un C.A.C.S. peut être attribué, pour chaque race et pour chaque sexe. Ce C.A.C.S. ou celui du Championnat de France, est obligatoire pour obtenir le titre de Champion de France de conformité au standard, toujours sous condition que le chien remplisse les autres critères (voir infra  LES TITRES). Une nationale d’élevage permet de visualiser l’évolution de la race dans le temps et de regrouper un nombre important de passionnés. La Nationale d’élevage du Club des amateurs de terriers d’Ecosse réunit de 150 à 200 terriers des cinq races confondues.

L’exposition de Championnat de France :
Organisée une fois par an par la Société centrale canine, ce championnat est l’occasion de l’attribution, dans chaque race et pour chaque sexe, d’un C.A.C.S. et d’un C.A.C.I.B. Pour obtenir le titre de Champion de France de conformité au standard ou Champion de France, le C.A.C.S. obtenu lors de l’exposition de Championnat de France, ou celui attribué lors de la Nationale d’élevage, est obligatoire.

LES CLASSES D’ENGAGEMENT

CLASSE INTERMÉDIAIRE – Pour les chiens âgés de 15 à 24 mois (âge apprécié à la veille de l’exposition). Cette classe donne droit à l’attribution du C.A.C.S. en concurrence avec les classes Ouverte et Travail.

CLASSE OUVERTE – Pour les chiens ayant atteint l’âge minimal de 15 mois (atteints la veille de l’exposition).
Cette classe donne droit à l’attribution du C.A.C.S. en concurrence avec les classes Travail et Intermédiaire.

CLASSE TRAVAIL – Pour les chiens ayant atteint l’âge minimal de 15 mois et titulaires du Brevet de travail permettant l’engagement dans cette classe ; une photocopie du brevet doit être jointe à l’engagement.
Cette classe donne droit à l’attribution du C.A.C.S. en concurrence avec les classes Ouverte et Intermédiaire.

CLASSE CHAMPION  DE BEAUTÉ – Réservée exclusivement aux chiens âgés de 15 mois déclarés « Champions de beauté nationaux des pays membres de la F.C.I. » (Fédération cynologique internationale) et « Champions internationaux de la F.C.I. » (préciser la date d’homologation) au plus tard le 15 janvier 2010 (la photocopie doit être jointe à l’engagement).
Cette classe ne donne pas droit à l’attribution du C.A.C.S. mais à l’attribution du C.A.C.I.B. et de la R.C.A.C.I.B. (« Réserve de C.A.C.I.B. ») en concurrence avec les classes intermédiaire, ouverte et travail.

CLASSE BABY – Pour tous les chiens âgés de 3 à 6 mois.

CLASSE PUPPY – Pour tous les chiens âgés de 6 à 9 mois. Il n’y a pas de classement et il n’est pas attribué de qualificatif ; le juge forme seulement une appréciation sur le chien : très prometteur, prometteur, assez prometteur, insuffisant.

CLASSE JEUNE – Pour les chiens âgés de 9 à 18 mois (atteints le jour de l’ouverture de l’exposition).
Cette classe peut donner droit à l’attribution du qualificatif « Excellent » mais pas du C.A.C.S. Dans le cadre de la Nationale d’élevage, pour chaque sexe, le chien classé « 1er Excellent » se voit attribuer le titre de Champion Jeune de la nationale d’élevage.

CLASSE VÉTÉRAN – Pour les chiens ayant atteints l’âge minimum de 8 ans. Cette classe ne donne pas droit à l’attribution du C.A.C.S. ni du C.A.C.I.B.

Toutes ces classes existent d’une part pour les mâles, d’autre part pour les femelles.

ELEVAGE – Pour au moins 3 et au plus 5 chiens de même race, sans distinction de sexe, déjà engagés dans une classe individuelle, nés chez le même producteur mais pouvant appartenir à des exposants différents. Le classement qui tient compte de l’homogénéité sera fait par un juge unique, sur le ring d’honneur.

LOT D’ÉLEVAGE – Pour un sujet mâle ou femelle accompagné au moins de 3, au plus de 5 de ses descendants directs au 1er degré.

PAIRE – Pour deux chiens de même race et de même sexe déjà engagés dans une classe individuelle, appartenant au même propriétaire.

COUPLE – Pour deux chiens de même race mais de sexes différents déjà engagés dans une classe individuelle, appartenant au même propriétaire.

LES QUALIFICATIFS

EXCELLENT : qualificatif attribué à un chien se rapprochant de très près du standard idéal de la race – présenté en parfaite condition – réalisant un ensemble harmonieux et équilibré, ayant « de la classe » et une brillante allure. La supériorité de ses qualités devra dominer ses petites imperfections, tout en conservant les caractéristiques de son sexe.

TRÈS BON : qualificatif attribué  à un chien parfaitement typé, équilibré dans ses proportions – en bonne condition physique. Il sera toléré quelques défauts véniels. Ce qualificatif ne peut récompenser qu’un chien de qualité.

BON : qualificatif attribué à un chien possédant les caractéristiques de la race mais accusant des défauts, à condition que ceux-ci ne soient pas importants.

ASSEZ BON : qualificatif attribué à un chien suffisamment typé, sans qualités notoires ou pas en condition physique.
Dans chaque classe, sauf les classes Puppy et Baby, les quatre meilleurs chiens seront classés ; les autres, s’ils le méritent, recevront un qualificatif sans classement.
Ceux qui ne répondraient pas aux définitions ci-dessus ne pourront prétendre à un qualificatif.

La 1er place ne pourra être décerné qu’à un chien ayant obtenu au moins le qualificatif « Très Bon ».
Les chiens ayant reçu le qualificatif « Bon » ne pourront prétendre qu’à une deuxième place.
Les chiens qualifiés « Assez Bon » ne pourront prétendre à une place.
Les meutes sont jugées selon l’échelle des points adoptée par la S.C.C. (Société centrale canine).

 

LES TITRES

C.A.C.S. – Certificat d’aptitude de conformité au standard : il ne peut être accordé qu’à un chien classé “1er Excellent” en classe Ouverte, Intermédiaire ou Travail, à condition qu’il soit de mérite exceptionnel (cette récompense n’accompagnant pas automatiquement la première place).
Les juges font les propositions de C.A.C.S. d’après les mérites absolus des chiens sans avoir à vérifier si ceux-ci remplissent les conditions d’âge et d’inscription à un Livre d’Origines reconnu.
Il appartient à la S.C.C. de s’assurer, pour l’homologation du C.A.C.S., que les chiens satisfont aux conditions imposées. Si le chien classé 2° est de qualité équivalente à celui ayant obtenu le C.A.C.S., il peut lui être accordé la R.C.A.C.S. (« Réserve de C.A.C.S. »). Celle-ci peut être convertie en C.A.C.S. si le chien proposé pour le C.A.C.S. :
ne peut prétendre à l’homologation de cette récompense en raison de son âge ou de ses origines ; a déjà le titre de Champion national de conformité au standard.
Les C.A.C.S. ne sont valables qu’après leur homologation par la S.C.C.

C.A.C.I.B. – Certificat d’aptitude au championnat international de beauté : ce titre ne peut être attribué que dans une exposition internationale.
Comme pour la R.C.A.C.S., la R.C.A.C.I.B. peut être accordée au chien classé 2° si le juge le considère comme de qualité équivalente au chien auquel il a attribué le C.A.C.I.B.

C.A.C.T. – Certificat d’aptitude au championnat de travail : ce titre peut être attribué au cours d’une épreuve de travail, soit sur petits gibiers à poil (lapins, lièvres), soit sur ongulés (sangliers), lorsque le travail du chien lui a permis d’obtenir au moins 180 points sur 200.

CHAMPION DE TRAVAIL
Pour obtenir le titre de « Champion de travail », le chien doit avoir obtenu, sous 2 juges différents, 2 C.A.C.T. (sur même type de gibier : petits gibiers ou ongulés) ainsi qu’au minimum un qualificatif « très bon » en exposition.
Les demandes d’homologation du titre sont à envoyer au C.A.T.E.

CHAMPION DE FRANCE :
Pour l’obtention du titre de « Champion national de conformité au standard » ou « Champion de France », le terrier d’Ecosse devra cumuler :
Soit le C.A.C.S. de l’exposition de Championnat, soit le C.A.C.S. de la Nationale d’élevage. Dans le cas où le même chien obtiendrait ces deux C.A.C.S. (et s’ils ne sont pas utilisés pour son homologation), la R.C.A.C.S. (« Réserve de C.A.C.S. ») de la récompense obtenue en second serait transformée en C.A.C.S., sous réserve que le chien l’ayant obtenue remplisse les conditions exigées ci-dessus.
Un C.A.C.S. dans une exposition internationale où est obligatoirement attribué un C.A.C.I.B.
Un C.A.C.S. dans l’une des expositions « Spéciale de race » organisées par le C.A.T.E.
Ces deux derniers C.A.C.S. devront être obtenus dans un délai maximum de deux ans après l’exposition de Championnat ou la Nationale d’élevage.
Les trois C.A.C.S. devront être obtenus sous trois juges différents.
En outre, le terrier d’Ecosse devra avoir passé le test de comportement (T.C.) avec au minimum la mention « très bon », avoir été identifié génétiquement, détenir un certificat vétérinaire le déclarant indemne de luxation des rotules et, pour un Scottish un test génétique prouvant qu’il est indemne de la maladie de von Willebrand.
NOTE IMPORTANTE : Quelle que soit la formule retenue, le délai imparti pour présenter la demande d’homologation du titre de Champion de France est limité à 2 mois (et non plus 15 jours) après l’obtention de la dernière récompense. Passé ce délai, le dossier sera déclaré forclos et le titulaire de la « R.C.A.C.S. » ayant valeur de Championnat pourra postuler l’homologation du titre de Champion (applicable à compter du 1er juillet 2005).
Si le titulaire du C.A.C.S. à l’exposition de Championnat ou de la Nationale d’élevage n’a pu faire valider son titre dans les 2 ans, le sujet titulaire de la R.C.A.C.S. dispose à son tour d’1 an pour faire valider le titre de Champion de France.
La demande d’homologation doit être envoyée au C.A.T.E. (Le Moulin du Luet – 28700 BÉVILLE-LE-COMTE) accompagnée des photocopies du pedigree, des cartons de C.A.C.S., du test de comportement, de l’identification génétique, du certificat vétérinaire le déclarant exempt de luxation des rotules et, pour un Scottish d’un test génétique prouvant qu’il est indemne de la maladie de von Willebrand et, enfin, pour obtenir un diplôme (et non un simple papier), d’un chèque de 12,96 € à l’ordre de la S.C.C.

CHAMPION INTERNATIONAL DE BEAUTE (Champion IB):
Ce titre est homologué par la Fédération cynologique internationale (F.C.I.), indistinctement pour toutes les races.
Chiens de races non soumises aux épreuves de travail.
Pour recevoir le titre de « Champion international de beauté », les chiens doivent répondre aux conditions suivantes :
avoir obtenu, dans trois pays différents, sous trois juges différents, quatre Certificats d’aptitude au championnat international de beauté (CACIB), quel que soit le nombre de concurrents ;
une période minimum de un an et un jour doit s’être écoulée entre le premier et le dernier CACIB. Cette période est à comprendre comme suit : par exemple, du 1er janvier 1996 au 1er janvier 1997.
Pour a) et b), des exceptions peuvent être accordées pour autant qu’elles aient été approuvées par le Comité général de la F.C.I.

Il existe également des distinctions particulières :
B.O.S. : « Best Of Sex » : Meilleur mâle ou femelle
B.O.B. : « Best Of Breed » : Meilleur de race
B.O.G. : « Best Of Group » : Meilleur du groupe (cf. les dix groupes de la cynophilie)
B.I.S. : « Best In Show » : Meilleur chien de l’exposition