Le Dandie Dinmont terrier

Caractéristiques générales : ce chien de taille moyenne, dit de type bassetoïde, a une tête caractéristique recouverte de poils soyeux formant un drôle de toupet appelé «top knott». Doté d’une puissante musculature et d’une forte ossature, le corps est long, fort et souple comparable à celui d’une belette. Les pattes sont courtes et bien musclées. Le crane doit être large et puissant, le front bien bombé et le stop bien marqué. La bouche et la dentition en ciseaux sont puissantes. Les yeux, de couleur noisette foncée, sont bien écartés, disposés bas, grands, vifs, ronds mais pas globuleux. Les oreilles tombantes, larges à la base et s’effilant presque en pointe. Le cou est très musclé, bien développé et fort, offrant une grande puissance, s’insérant bien dans les épaules. Une queue épaisse à la base et s’amenuisant à son extrémité. Le poil est double avec un sous-poil doux et un poil de couverture plus dur. Il existe en deux couleurs : « poivre » (du noir au gris argent) ou « moutarde » (du brun rougeâtre au fauve pâle). Le poil de la tête, des pattes et de la robe sera plus clair et doux que sur le dos. Le poids idéal ira de 8 à 11 kg pour des chiens en bonne condition de travail. On préfère les poids légers.

Historique : le Dandie Dinmont fût « créé » par un fermier écossais, J. DAVIDSON. Il obtint cette race à partir d’un croisement entre un ancien terrier écossais, un Bedlington terrier et un chien de loutre. Il fût rendu célèbre, en 1815, par le romancier Walter Scott dans son roman « Guy Mannering » dont le héros, un fermier du comté de Dandie Dinmont, possédait une meute de terriers de type bassets qui seront renommés, par la suite, « Dandie Dinmont » du nom du comté dont ils sont originaires. La race sera reconnue officiellement en 1876. C’est un excellent chasseur de gibiers à poils : loutres, blaireaux, lapins, etc. ; de nos jours, c’est un chien très rare, quasiment en voie de disparition.

Conseils d’éducation : ce chien à la personnalité affirmée se montre parfois un peu têtu. Cependant, éduqué avec rigueur et intelligence, il fera vite preuve d’une obéissance exemplaire. Comme tout terrier qui se respecte, il cherchera à tester son maître pour en connaître les limites. C’est pour cela qu’il faudra toujours rester vigilant et ne rien laisser passer.

Conseils d’alimentation : il connaît une croissance rapide durant laquelle il lui faudra une alimentation de qualité, riche en calcium et en vitamines pour favoriser une ossature solide. Très gourmand, il faudra faire attention à ne pas le suralimenter. Le Dandie Dinmont terrier adulte n’aura besoin que d’un repas par jour, de préférence le soir. On pourra de temps à autre, lui offrir quelques morceaux de fromage en guise de friandise mais avec parcimonie car il ne sait pas se freiner.

Conseils en ville : c’est un terrier plein d’allant et apte au travail. Il est indépendant et très intelligent. C’est un terrier sensible, affectueux et digne. Il s’accommodera de tous les styles de vie. Simple et facile à vivre, à la campagne comme à la ville, et toujours partant pour une partie de jeu.

En savoir plus…