Toilettage

Le toilettage du SCOTTISH TERRIER par Rita de TAUZIA

Le poil du Scottish terrier présente certaine particularités selon sa couleur : noire, bringée ou froment.
Ils se toilettent tous de la même façon mais il existe quelques détails propres à chaque couleur.

Les Scottish noirs ont parfois un poil trop fin, ils manquent quelquefois de sous-poil mais cela peut s’améliorer grâce à des soins constants et au fil des épilations.
Le froment est la couleur la plus difficile à réussir en toilettage, surtout le froment foncé.  En effet, la couleur varie avec la longueur du poil. Il faut donc épiler en effectuant un fondu entre les poils foncés et les poils plus clairs pour éviter une démarcation trop nette.
Le bringé est la couleur originelle du Scottish et les Scottish bringés sont souvent ceux qui ont la meilleur qualité de poil avec deux couches bien épaisses : un poil de couverture bien dur et épais et une bonne couche de sous-poil. Si le poil est de bonne qualité il sera facile à épiler et avec toutes ces couleurs mélangées, les erreurs ne se remarqueront pas beaucoup.

LE DEMELAGE

Dotés de pattes très courtes donc peu enclines à se tendre, d’une forte musculature d’où la difficulté de les maintenir en place, de mâchoires impressionnantes et dangereuses et d’un caractère plutôt affirmé, le Scottish nous facilitent guère la tâche lorsqu’il s’agit de les peigner et ils détestent particulièrement le démêlage des pattes avant.
Habituez-le dès l’âge de 3 mois à être retourné sur le dos. De cette façon vous pourrez brosser les pattes intérieures et extérieures plus les franges sous le ventre avec une carde souple et terminer avec le peigne pour vérifier qu’il n’y a plus de nœuds. Les fréquences des brossages sont de 1 ou 2 fois par semaines et si vous la faites suivre d’un câlin ou d’une friandise, il finira par aimer se faire peigner.
La barbe du scottish est à démêler avec précaution pour ne pas trop arracher de poil.

L’EPILATION

L’épilation se fera toujours dans le sens du poil qui doit s’arracher facilement sans opposer de résistance. Pour cela prenez des petites touffes. Il est préférable de mettre plus de temps que de risquer de faire mal au chien ou de faire des trous en arrachant trop.

Epiler le dos assez court en évitant de faire des vagues et des bosses, la ligne de dessus doit paraitre parfaitement droite, descendre sur les flancs et sur les cuisses en dégradé.
Epiler en dégradé les fesses, pour les faire paraitre bien rondes et larges.
Le cou sera épilé très court près de la tête et graduellement plus long jusqu’au garrot et puis faire se fondre le poil du cou dans celui du dos.
Dégrader sur les cotés de l’encolure de manière à avoir un poil très court sur le plat de l’épaule.

LA QUEUE

Epiler la queue sur le devant et sur les cotés, de façon à laisser le poil plus long à la base et de plus en plus court en remontant.
L’arrière de la queue est coupé très court au ciseau à désépaissir.
Retirer les poils au sommet de la queue pour qu’elle paraisse le plus court possible.
Finir toute la queue aux ciseaux droits de façon à ce qu’aucun poil ne dépasse. Elle devra ressembler à une carotte.

LE POITRAIL

Avec une tondeuse équipée d’une tête de coupe de 3 mm, tondez l’avant du cou en partant de la base le l’implantation de la barbe sous la mâchoire inférieure, légèrement en retrait de la commissure des lèvres, jusqu’au sternum puis les cotés du cou en partant de l’attache extérieure de l’oreille et en descendant sur la poitrine jusqu’au pli du coude.
Epilez très ras au couteau à trimmer, pour obtenir un dégradé, entre le cou et les épaules. Utilisez des ciseaux sculpteurs pour éviter toute démarcation entre la partie tondue de la poitrine et la partie épilée du cou et des épaules.

LA TETE

L’aspect si typique de la tête du Scottish, longue et rectangulaire, sa barbe et ses sourcils sont certainement les éléments qui le caractérisent le plus et qui lui donnent ce look si particulier.
Pour obtenir cette expression si noble, un toilettage méticuleux et sophistiqué s’impose.

Les oreilles
Les oreilles sont tondues intérieurement et extérieurement.
A l’intérieur, à leurs bases, conservez une « touffe » que vous égaliserez symétriquement, afin de faire paraitre les oreilles plus rapprochées ou plus petites.
Sur l’arrière de l’oreille, sur sa demi-partie extérieure (coté lobe) passez la tondeuse de la base, où celle-ci s’insère dans le crâne, jusqu’à son extrémité. Pour l’autre moitié, ne tondez que la demi-partie supérieure, la demi-partie inférieure non tondue sera taillée avec des ciseaux à désépaissir, afin d’obtenir un dégradé harmonieux entre les poils tondus de l’extrémité de l’oreille et les poils épilés de la base du crâne et du cou.
Pour finir, taillez avec des ciseaux droits le bord extérieur et bord intérieur de l’oreille, en prenant soin d’obtenir une oreille bien pointue.
 
Le dessus de la tête
Tondez le dessus de la tête en partant approximativement au dessus des sourcils pour vous arrêtez à l’aplomb de l’implantation des bords internes des oreilles.
Les poils entre les oreilles sur le dessus de la tête seront  légèrement épiler.
Tondez les joues en partant de l’attache de l’oreille, en vous limitant à la diagonale qui unit l’angle externe de l’œil à la commissure des lèvres. Taillez les poils pour obtenir un dégradé harmonieux entre les poils longs de la barbe et ceux tondus des joues, en faisant attention de ne pas creuser à cet endroit, pour obtenir une tête bien triangulaire.

Les sourcils
Avec des ciseaux à d’épaissir, dégradez-les pour que ceux-ci se marient bien, sans démarcation avec les côtés du crâne. Avec des ciseaux droits, coupez en diagonale le bord du sourcil, en partant de l’extérieur à sa base pour finir progressivement en pointe vers la truffe.
Les sourcils ne doivent pas couvrir les yeux totalement, qui doivent rester partiellement visible de coté.
Avec des ciseaux à désépaissir, dégager un espace entre les sourcils en descendant jusqu’au stop et ensuite jusqu’à l’implantation de la truffe.

LES PATTES

Epiler seulement les poils hirsutes et fins dont la couleur commence à ternir. Faire l’arrondi des pieds, pour cela il suffit de les retourner et de couper à ras avec des ciseaux droits tout ce qui dépasse des coussinets et du pourtour du pied. Ensuite on repose le pied sur la table et on coupe au ras de la table à nouveau tout autour pour affiner le rond de patte.
Coupez les ongles et égaliser les poils de la robe.

LES OUTILS NECESSAIRES.

Une carde souple
Un peigne métallique à dents rapprochées d’un côté et espacées de l’autre
Un couteau à épiler ou trimmer
Des ciseaux droits
Des  ciseaux effileurs
Une tondeuse électrique avec
– une lame de coupe de 3 mm pour le poitrail et la tête
– une lame de coupe de 2 mm pour les oreilles